21/05/2007

un vote pour rien

Au lendemanin d'une votation inutile,  les citoyens de notre belle République doivent s'intérroger sur le grand des périls pour une démocratie: l'abus de démocratie. On voit, avec un taux de participation tout simplement inacceptable les dégâts majeurs que causent ces abus manifestes. Si le logement était une réelle préoccupation de l'ensemble de la gauche, elle ne mènerait pas des combats d'arrière garde mais de batailles pour la rénovation du parc immobilier. En agissant comme elle l'a fait, et en trompant gravement l'électeur, cette gauche d'opérette a non seulement porté une grave atteinte à la démocratie en lui faisant faire des simagrées à 500'000 Frs la pièce, mais encore a-t-elle ouvert toute grande la porte aux abus qu'elle voulait combattre. En d'autres termes, le remède est pire que le mal!. Mais il en va toujours ainsi lorsque les états majors ont largement atteint à la fois leur seuil d'incompétence et l'âge de la retraite. Il est temps que ceux qui occupent le terrain depuis plus de 30 ans laissent la place à ceux qui ont une vision claire et pragmatique des données réelles. Il en va du logement à Genève comme du chômage en France. Ces deux systèmes ultra verrouillés ont des effets qui vont à sens contraire de celui souhaité. La France connaît un chômage record à cause de contraintes dantesques imposées aux patrons, en particuliers les PME qui sont pourtant le premier employeur de France alors que le système suisse qui a le niveau de protection le plus bas d'Europe est celui qui génère le plus d'emplois et un taux de chômage en correlation! La France est un pays de petits salaires mais de propriétaires car la législation est très souple en opposition Genève a une législation ultra dirigiste, peu de propriétaires mais des salaires élevés. Voilà la démonstration qu'a partir du moment où l'Etat sort de son rôle de régulateur de la concurrence, le système s'enraye, l'Etat est déficient et les citoyens paient le prix fort!.

De grâce, que la gauche genevoise cesse de mener des combats qui ne concernent que ceux qui bénéficient de la politique des petits copains et qu'elle reprenne le seul combat qui est le sien, améliorer les conditions de vie des plus modestes en les faisant bénéficier de la prospérité. Pourquoi n'agit-elle pas, par le biais des syndicats, pour mettre un terme à la politique des parachutes dorés? Pourquoi ne se bat-elle pas pour que même les plus modestes puissent être propriétaires de leur logement? Tout simplement parce que cette gauche-là est une gauche de dogmatiques, de théoriciens qui profitent du système tel qu'il est!. La preuve en est que la majorité des votants socialistes ne se recrute pas dans les milieux ouvriers mais chez les fonctionnaires! Il n'y a plus que les marxistes et le MCG pour s'occuper des ouvriers et des laissés pour compte! C'est quand même un comble! Mais il est vrai que Léon Nicole père du socialisme genevois a fait, en 1939, l'éloge du socialisme viril du Chancelier Hitler! Il est vrai aussi qu'en matière de virilité le PS ultra-urbain genevois n'est peut-être plus une référence!. En conclusion, au lieu de faire perdre des centaines de milleirs de francs aux contribuables, cespseudos millitants de gauche auraient peut-être mieux fait que ces sommes soient investies pour l'éducation ou pour la lutte contre l'illétrisme qui ne cesse de progesser à Genève. Mais n'est pas peine perdue que d'exprimer un tel voeu?

12:30 Publié dans Divers et non classés | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

09/05/2007

Votre premier billet

Bonjour,

Merci d'avoir créé votre blog sur notre plateforme. Vous pouvez dès à présent bloguer librement, mais nous vous conseillons de paramétrer d'abord votre blog à l'aide de quelques menus simples qui se trouvent sur la colonne de gauche de votre administration:

1. Paramétrer le blog

Sous Paramètres / Blog, vous pouvez donner un nom à votre blog. C'est ce nom qui apparaîtra dans les pages d'index. Vous pouvez également mettre un sous-titre et une description qui permettra aux moteurs de recherche de mieux vous trouver.

2. Paramétrer les commentaires

Sous Paramètres / Commentaires, vous pouvez choisir si vos visiteurs peuvent commenter librement vos billets ou si vous préférez les modérer (les lire) avant d'autoriser la publication.

3. Décrivez-vous

Sous Auteur, Editer Auteur, vous pouvez insérer toutes les caractéristiques personnelles que vous désirez. Et vous pouvez choisir lesquelles vous voulez voir publiées lorsqu'un visiteur cliquera sur le lien "A mon propos" de votre blog.

4. Choisissez les catégories de vos billets.

Au moment de la création de votre blog, vous avez choisi une catégorie générale pour votre blog, celle qui apparait en troisième colonne de l'index de nos blogs. Mais vous pouvez aussi catégoriser vos billets à l'intérieur de votre blog (les catégories qui apparaissent en 2e colonne de votre page d'accueil). Allez dans Notes / Catégories, et choisissez celles que vous voulez.

5. Ecrivez votre premier billet

Ceci fait, lancez-vous dans la rédaction de votre premier billet. Dans Notes / Nouvelle note, vous pouvez lui donnez un titre, une catégorie , et écrire jusqu'à... 65'535 caractères. A l'aide du menu au-dessus du texte, vous pouvez insérer du gras, de l'italique, faire des listes, insérer des liens hypertextes ou des images. Lorsque vous avez terminé, il suffit de cliquer sur "Bloguer ceci!" pour que votre billet soit publié.

6. Corriger un billet paru

Personne n'est parfait. Pour corriger un billet paru, aller sous Notes / Editer une note. Vous pourrez modifier n'importe quel billet déjà rédigé. C'est également là que vous pourrez effacer un billet, comme par exemple ce premier billet que nous avons placé pour vous.

7. Editer et corriger des commentaires

Dans Notes / Commentaires, vous pourrez intervenir également sur les commentaires liés à vos billets. C'est également là que vous pourrez les publier si vous avez choisi l'option Commentaires modérés.

8. Créer une liste de liens

Sous Liens / Liens, vous pouvez créer une liste de vos liens favoris qui seront affichés en 2e colonne de votre blog.

9. Voir votre audience

Sous Statistiques / Webalizer, vous pourrez suivre jour après jour votre succès et découvrir combien de visiteurs sont venus lire vos billets.

10. Envoyer des billets par votre téléphone mobile 

Vous pouvez bien évidemment consulter votre blog sur votre téléphone mobile en reprenant l'adresse de votre blog et en la terminant par /mobile

Vous pouvez également envoyer des billets depuis votre téléphone mobile. Pour cela, il vous suffit de créer une adresse e-mail dans Auteur / Editer Auteur. Puis, depuis votre téléphone mobile, créer un MMS que vous enverrez à cettre adresse pour publier votre billet. 

Bonne chance!

18:31 Publié dans Divers et non classés | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |