05/11/2008

L’AMERIQUE PEUT TOUJOURS

Tout l’espoir et la puissance de l’Amérique des Pères Fondateurs de la première démocratie du mondese résume à la fois dans l’élection de son 44ème Président et dans le slogan du vainqueur, Barack OBAMA, « YES WE CAN ».

 

Voir et entendre à chaud le magistral discours qu’il a adressé à la nation toute entière, depuis son fief de Chicago, en est la concrétisation.

 

Nous avons été beaucoup à souffrir de l’Amérique de M. Bush car, pour ceux qui connaissent,  aiment et soutiennent  L'Amérique des libertés, ce président a été une terrible déception. En 8 ans seulement, il nous a montré que la plus ancienne des démocraties pouvait basculer dans le repli sur elle-même et conduire une guerre injustifiable. Cette leçon ne dois jamais quitter l'esprit  de ceux qui mettent l^éthique au coeur du débat politique.

 

Le discours du nouveau Président prouven que désormais l’esprit qui a fondé cette nation, celui de l’effort conjugué avec la solidarité, est de retour à Washington.

Bien plus non seulement M. Obama n’a rien caché des enjeux mais encore en a-t-il clairement défini la difficulté et la durée. Sans promesse excessive mais avec la force et la puissance de la sincérité, il a redonné espoir au monde entier de voir revenir les Etats-Unis dans le concert des Nations, non pas en soliste maladroit, mais comme l’un des composants indispensable à l’équilibre de l’orchestre.

 

Nous devons tous nous réjouir de cette élection et dire à  M. OBAMA « IF YOU CAN, WE HOPE » et que le projet dont il a dessiné les contours soit bien celui que cette Amérique restaurée mettra en œuvre.

 

C’est aussi l’occasion pour les Genevois d’être fiers de la contribution majeure de leur compatriote, Albert Gallatin, à la construction de cette démocratie, et plus particulièrement son expression écrite, la Constitution.

 

Que l’esprit de ce grand Homme puisse souffler sur la future Constituante et nous permette de trouver la voie conduisant à un texte aussi parfait, concis et ouvert !

12:41 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Hello Patrick,

Oui c'est un grand bonheur que Barak Obama soit élu. Il ne faudra certes pas lui en demander trop, ni tout d'un coup, et accepter qu'il soit américain et pas de chez nous. Il travaillera d'abord pour l'Amérique. Mais après le bordel fait par Bush et les dégâts sur le monde, on sait que les USA nous concernent aussi.

Obama, c'est la force de la conviction, l'intelligence exceptionnelle, le talent, la vision, et semble-t-il un grand art du politique.

Je partage ce plaisir de son élection avec toi.

Écrit par : hommelibre | 05/11/2008

Yes She Can: pour les Genevois c'est Rochat!

Écrit par : Abraham | 05/11/2008

With Rochat USA will love Geneva. Congratulations Mister Obama!

Écrit par : Carmen | 05/11/2008

Bonjour Patrick,

Un nouveau vent soufflera sur le monde. Une lumière s'est allumée avec cette élection américaine!

Bien à toi!

Écrit par : Micheline Pace | 05/11/2008

Cher Patrick,

Si a n'en pas douté, George W. Bush a ruiné l'Amérique des Pères Fondateurs, il n'est, malheureusement, que le nième sur la liste: Bill Clinton, Franklin Roosvelt, Abraham Lincoln, etc.

Il est prévisible, à en croire la plateforme électorale de Barack Obama, que celui-ci ne conduira pas une politique de restauration de l'Amérique des Pères Fondateurs: volonté de restreindre la liberté (droit) d'être armé; volonté de restreindre la liberté économique (augmentation de l'imposition des entreprises et de certaines catégories de revenus); volonté de restreindre le libre choix en matière de santé (étatisation du système de santé).

En outre, son soutien au plan Paulson laisse présager le pire quant à sa compréhension de la nécessité de défendre (restaurer!?) le capitalisme de laissez-faire. Certes, Bush et McCain étaient également partisans d'une telle intervention, mais la médiocrité - actuelle - du Parti Républicain ne doit pas laisser penser que la politique voulue par les Démocrates soit un signe de progrès et d'espoir. Au contraire.

Les Républicains en investissant McCain ont commis une erreur politique, qui - par défaut - laissait le champ libre au socialiste Obama. Il aurait été préférable que les Républicains désignent un candidat comme Ron Paul (http://www.campaignforliberty.com/).

Quant à Albert Gallatin, je pense qu'il serait pour le moins dubitatif de l'élection d'un Barack Obama. J'espère, en revanche, qu'il inspirera les rédacteurs de la nouvelle constitution genevoise; mais à lire la presse, j'en doute sincèrement. Te connaissant, toutefois, je suis persuadé que tu feras tienne sa devise: "age quod agis".

Amitiés,
Blaise-Alexandre

Écrit par : Le Comte Blaise-Alexandre | 05/11/2008

@Abraham
Bien entendu que vous avez raison mais pour que Mme Rochat gagne sa primaire d'abord puis l'élection il faut deux conditions qui ne sont pas réunies.
1. Que la clique de Jornot et Brunschwig/Graf ne pipent pas les dés comme ils l'habitude de le faire. La dernière élection a enlevé tout doute à ceux qui pèouvaient raisonnablement en avoir

2. Que les libéraux soien en position d'exiger 2 sièges ce qui n'est pas du tout certain. Le mirage de la Constituante pourrait bien être un miroir aux alouettes ou un piège à c... De plus, à cette époque ils vivreront en frères incestueux puisque leurs parents se seront mariés au plan fédéral.

Même si,comme vous je crois que Madame Isabel Rochat ferait une formidable conseillère d'Etat, je crains fort que les vieux démons libéraux ne tuent dans l'oeuf ce projet et lui préfère le perfide et mazarinesque Jornot.

Pour le reste je remercie M. Dimier de ce texte dont il a le secret et je me réjouis déjà d'en constater la trace dans la future constitution.

Écrit par : Shimon | 05/11/2008

La clique des médiocres Jornot, Brunschwig-Graf, Gautier, espréons-le, sera battue. Ils n'ont rien apporté au libéralisme politique. Bien au contraire!

Vive Dimier et son travail de Constituant.

Écrit par : Philippe B. | 05/11/2008

Cher Patrick,

WE HOPE, WE CAN, WE DOtout ce que j'aime comme toi: l'enthoiusiasme, l'envie de réaliser et avoir une vision du futur et y croire! La volonté de changer et aller de l'avant, même lorsqu'il faut défricher et creuser le sillon.
Un bel élan pour nous tous pour penser et réaliser la nouvelle Constitution, isn't it?

Écrit par : mtengelberts | 07/11/2008

Pour Genève la baraka c'est Rochat: www.isabelrochat.ch

Écrit par : Bertrand | 07/11/2008

Les commentaires sont fermés.