11/03/2009

LA CIGALE ET LA FOURMI

 

 

LA CIGALE ET LA FOURMI (version 2009)

VERSION ANGLAISE
La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule du Luberon.
Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver.
La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue tout l'été.
Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
La cigale grelottante de froid n'a ni nourriture ni abri et meurt de froid.
FIN


VERSION Genevoise

La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule de sa maison du Luberon.
Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver.
La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue tout l'été.
Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
La cigale grelottante de froid organise une conférence de presse et demande pourquoi la fourmi a le droit d'être au chaud et bien nourrie tandis que les autres, moins chanceux comme elle, ont froid et faim.
La télévision romande organise des émissions en direct qui montrent la cigale grelottante de froid
et qui passent des extraits vidéo de la fourmi bien au chaud dans sa maison confortable avec une table pleine de provisions.
Les Genevois sont frappés que, dans un pays si riche, on laisse souffrir cette pauvre cigale tandis que d'autres vivent dans l'abondance.
Les associations contre la pauvreté manifestent devant la maison de la fourmi.
Les médias organisent des interviews demandant pourquoi la fourmi est devenue riche sur le dos de la cigale et interpellent le gouvernement pour augmenter les impôts de la fourmi
afin qu'elle paie 'sa juste part'.
Les syndicats, Le Parti Communiste, la Ligue Communiste Révolutionnaire, organisent sit-ins et démonstrations devant la maison de la fourmi.
En réponse aux sondages, le Conseil d'Etat rédige une loi sur l'égalité économique et une loi (rétroactive à  l'été) d'anti-discrimination.
Les impôts de la fourmi sont augmentés et la fourmi reçoit aussi une amende pour ne pas avoir embauché la cigale comme aide.
La maison de la fourmi est préemptée par les autorités car la fourmi n'a pas assez d'argent pour payer son amende et ses impôts.
La fourmi quitte Genève pour s'installer avec succès aux Bermudes.
La télévision fait un reportage sur la cigale maintenant engraissée et qui exige une rallonge des provisions qui auraient pu suffir à la fourmi mais ne répondent pas correctement à ses besoins car elle invite tous ses amis alors que la fourmi a l'habitude de se rationner pour finir l'hiver.
Des rassemblements d'artistes et d'écrivains "engagés", se tiennent régulièrement dans la maison de la fourmi.
Le chanteur Sarcloret compose la chanson 'Fourmi, barres-toi!'...
L'ancienne maison de la fourmi, devenue logement social pour la cigale, se détériore car cette dernière n'a rien fait pour l'entretenir.

Des reproches sont faits au conseil d'Etat et à la Ville de Genève pour qu'ils votent un crédit supplémentaire vu le manque de moyens pour l'entretien de la maison de la fourmi. Une commission d'enquête est mise en place, ce qui coûtera 10 millions de francs. Le crédit est voté grâce à l'apport des voix du PDC.

La cigale meurt d'une overdose et une journée de deuil national est décrétée.
La Tribune de Genève et le Courrier commentent l'échec du gouvernement à redresser sérieusement le problème des inégalités sociales.
La maison est squattée par un gang d'araignées et les hannetons, qui préparent les élections pour l'automne, s'emparent du sujet pour démontrer qu'il y a une crise du logement à Genève.
Les araignées organisent un trafic de marijuana aux Paquis et terrorisent la rue de Fribourg. Le Conseil d'Etat fait un communiqué de presse en indiquant qu'il va nommer une commission d'experts chargée d'examiner les besoins des araignées afin qu'elle puissent se développer en paix mais dans un endroit moins visible que les Pâquis.

Le Conseil d'Etat et Micheline Calmy-Rey se félicitent de la diversité multiculturelle de Genève, modèle de ville ouverte à tout le monde.


VOUS CROYEZ QUE C'EST FINI?

 ...Non on est en plein dedans  !!!....

13:05 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Super!
Mais pourquoi avoir écrit une version qui est en dessous de la vérité genevoise?

Écrit par : Kevin | 11/03/2009

Suite de la fable:

Mais la fourmi ayant tout investi dans le fonds Madoff se trouva bien dépourvue.
Vint encore Monsieur le Percepteur - Merz alors - qui lui tint à peu près ce langage:
Dame Fourmi, l'hiver fut bien rigoureux.
Nous avons dû quelques dizaines milliards foireux
A l'UBS donner
pour qu'elle ne vint pas à manquer.
En ces temps de frimas,
votre obole nous sera
pour notre casserole d'un apport précieux.

Et la Fourmi perdit dans l'affaire toute l'argent que Dame Cigale convoitait. Cuuuulture, dit dame Cigale en expirant.

signé: La Fontaine de Laplace Finan-Cière.

Écrit par : libre | 12/03/2009

Lollllll EXCELLENT! :)))))))))

Écrit par : Patoucha | 07/06/2009

Les commentaires sont fermés.