30/03/2009

Le deal et la mort

Il en va des politiciens comme des scientifiques, l’idée de l’absurde les freine alors que c’est celle de l'hérésie qui constitue le seul empêchement réel. Les visionnaires ne s’arrêtent jamais pour la bonne et simple raison que leur pensée n’est pas encombrées par le politiquement correct qui conduit inexorablement à l’échec ou à la niaiserie.

 


La politique est un combat sans merci dans lequel seuls ceux qui ont le courage de voir plus loin en sachant prendre des risques parviennent à passer les murailles que dressent devant eux les perdants de demain. C’est surtout un combat dans lequel les mouvements les plus subtils sont ceux qui contraignent les protagonistes à sortir du confortable rôle d’arbitre.

 

René Char l’a dit avant moi, « ceux qui n’osent rien ne méritent ni considération ni respect ».

 

Dans la configuration actuelle il y a deux camps, d’une part ceux qui soutiennent l’abandon de la Souveraineté du Peuple au profit des appareils de partis politiques, de l’autre ceux qui défendent l’idéal républicain du Peuple Souverain.

 

Dans cette situation, tous ceux qui espèrent continuer à danser le quadrille du lancier finiront transpercés par les piques des deux côtés.

 

C’est dans ce contexte-là que doivent se comprendre les rumeurs d’un rapprochement UDC/MCG.

 

Seuls ceux qui ont à redouter cet affrontement des deux doctrines ont un intérêt à dénigrer cette très éventuelle coalition.

 

La raison en est qu’un tel « deal » risque fort de signifier la mort pour ceux dont la voilure n’est faite que pour les eaux calmes et non les tempêtes auxquelles les autres sont plus habitués, puisqu’ils les provoquent.

17:45 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bravo à Monsieur Dimier,

En quelques lignes, vous avez résumé la situation politique genevoise.

Que tous ces partis opportunistes commencent déjà à trembler prouve à quel point ils sont conscients de leurs fragilités.

Avec cette alliance, c'est effectivement leurs morts qui est annoncée.

Vivement Le Séisme politique libérateur!!!

Écrit par : Benjamin | 30/03/2009

C'est vraiment nul!
Votre blog vise à mettre le PDC a genoux alors qu'il n'y a pas besoin de ça! Ce parti est déjà assez en difficulté comme ça sans aller en rajouter

C'est un peu comme l'ex président des socialistes suisses qui va tirer à boulets rouges sur Levrat qui n'a pas besoin de cela pour savoir que son incapacité chronique à quitter l'habit de syndicaliste nuit lourdement à son parti.

Bien entendu que cette aliance a de quoi inquiéter la droite bourgeoise car les libéraux/radicaux devront confirmer leur pacs ici aussi sinon ils iront apprendre à compter à l'école de Beer.

Je suis déçu car, vos propos hatisent l'incendie qui ravagera la droite traditionnelle qui sera bien mal embarquée si cette alliance de fait!

Écrit par : Ghislaine | 30/03/2009

Comme toujours très sophistiqué votre blog!

Je ne suis pas certain que tout le monde comprenne de quoi vous parlez, à commencer par les UDC dont la représentation actuelle au Gd Conseil tranche singulièrement avec l'éducation de Mess. Pardo et Nidegger.

Il est évident qu'une telle hypothèse serait un terrible coup porté à cette "Entente" qui ressemble de plus en plus à un club de vétérans de la grande guerre.

Bonne chance dans ce grand chambardement dont Genève a bien besoin!

Au fait on en est où avec la Constituante?

Écrit par : Jacques François | 31/03/2009

Les commentaires sont fermés.