21/01/2010

PREAMBULE

Pourquoi réfléchir à un projet de préambule ?

telle est la question très pertinente que se pose et nous pose à la fois la Commission Thématique 1 et son président notre estimé collègue Mauraice Gardiol dans son blog de ce jour.


Notre Groupe a lui aussi défendu la nécessité d'un préambule. Pour nous le préammbule est l'annonce des principes qui sont à la base de l'Acte fondateur de la République et du système juridique qui en découlera. Le préambule c'est, comme l'a bien dit un collègue cet après-midi, une sorte de bande annonce.

Cette image à elle seul montre que le préambule doit être moderne, refléter la réalité dans laquelle nous vivons sans oublier à la fois nos racines et notre volonté de pérennité.

Certains constituants redoutent qu'il soit christique. Le fait que nous n'ayons pas prêté serment à la cathédrale mais sous la menace de canon ne nous empêche pas de travailler en paix. Cela démontre à l'envi que les clichés ont la vie dure et n'ont pas pour autant la moindre pertinence!

 

Un préambule est un signal fort qui a pour vocation de rassembler à la fois les idées maîtresses et les citoyens qui adhèrent à la charte qu'il précède.

Une Constitution n'est pas seulement une accumulation comptable de droits et d'obligations, ni une compilation de juristes. C'est un texte dont la portée est spirituelle sans être religieuse, la République étant laïque.

Pour notre groupe la Constitution doit avant tout consacrer la suprématie du Peuple sur les Institutions qui sont à son service et ne détiennent que des parcelles de pouvoir et toujours en délégation de sa suprême autorité.

Ce préambule pourrait donc bien commencer par "Nous le Peuple de Genève, paisiblement assemblé décidons que...."

Ni Dieu ni maître mais le Peuple aux commandes de sa propres destinée!

21:26 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci de rappeler cette prestation de serment à la raclette! En effet devant des canons et qui plus est à l'initiative d'anti-militaristes!
Une fois de plus on sent une élévation de la Constituante sur le gros enjeux c'est un plaisir. Je vous verrais bien avec la pasteur Gardiol et quelques autres qui sortent du lot aller pacifier des régions en guerre!

merci pour vos contributions et celles des autres qui nous changent du fiel du grand conseil et de sa cage aux folles!

Écrit par : Justin | 21/01/2010

Bien vu M. Dimier,
En effet, si le préambule devait commencer par :

"Au nom de Dieu Tout-Puissant !" Comme dans la constitution fédérale, la laïcité aurait disparue, ceci au grand bénéfice de toutes sortes d'institutions et de sectes de tous bords.

Pour être bref, il ne faut pas confondre charte avec chapelles, qu'elle qu'en soit l'importance de ces dernières !

Écrit par : Rollmops | 21/01/2010

Bien vu M. Dimier,
En effet, si le préambule devait commencer par :

"Au nom de Dieu Tout-Puissant !" comme dans la constitution fédérale, la laïcité aurait disparue, ceci au grand bénéfice de toutes sortes d'institutions et de sectes de tous bords.

Pour être bref, il ne faut pas confondre chartre avec chapelles, qu'elle qu'en soit l'importance de ces dernières !

Écrit par : ROLLMOPS | 22/01/2010

Les commentaires sont fermés.