19/05/2010

CONVENTION DE 1787 ET CONSTITUANTE DE 2010

A la veille d’ouvrir leurs travaux de plénière, dont le but est de permettre la mise en forme du premier jet de la future constitution de la République de Genève, Etat de la Confédération suisse, il serait bon que les constituants puissent s’inspirer de l’état d’esprit qui régna à Philadelphie entre mai et septembre 1787 et qui permit l’éclosion du texte constitutionnel  le plus efficace que la démocratie moderne ait produit et dont la Suisse est l’héritière directe.

Entrée en vigueur le 4 mars 1789, c'est la plus ancienne constitution démocratique en vigueur.


Pour cela il faudrait qu’une volonté commune anime les membres de cette Assemblée. Celle de produire un texte à la fois sobre et complet. Par opposition à un catalogue à la Prévert dont les excès ne feront qu’affaiblir la portée réelle.

Il faudrait une majorité qui veuille fonder le texte sur le socle des libertés individuelles avec la responsabilité collective pour rempart . Par opposition à ceux qui veulent l’appuyer sur le sacrifice de ces mêmes libertés individuelles au profit d’une collectivisation rampante sous le couvert d’un développement durable qui n’est que l’arbre cachant le désert de la pensée moderne. En matière constitutionnelle, la  vraie durabilité se trouve dans le texte !

A la veille d’une phase cruciale pour cette  aventure qu’est la Constituante, unique dans la vie d'un citoyen, , il serait bon et utile que les dogmes laissent la place aux réalités et que celles-ci inspirent un texte aussi sobre et efficace que celui issu des travaux de la Convention de Philadelphie le 23 septembre 1787 et qui, depuis en mars 1789, est en vigueur dans ce qui demeure la plus grande démocratie du Monde. .

18:16 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Cher Monsieur Dimier,

Vous êtes un doux rêveur!

Personne dans cette constituante, à part quelques uns n'ont assez d'ouverture d'esprit pour aller dans le direction que vous proposez!

J'ai eu l'occasion de lire le rapport sectoriel 103. A lui seul il illustre l'état d'esprit de certains et la passivité de cette commission.

Le résultat de ses travaux est à peine celui que l'on pouvait attendre d'une classe de matu. comment voulez-vous aller dans votre sens!

On verra bien comment des esprits un peu plus évolués, tels Lachat ou Roch arriveront à faire!

Bravo quand même la tentative !!

Écrit par : Made in Son | 20/05/2010

Les commentaires sont fermés.