11/06/2012

LA CURIEUSE DEMOCRATIE FRANCAISE

Tous ceux qui ont les yeux un peu ouverts savent déjà que le terme démocratie ne peut s’appliquer à la France qu’en faisant de sérieuses entorses au principes républicains. La première est que les pouvoirs présidentiels en font plus un roi élu qu’un président. Le mode électoral, sans parler des fraudes, rapproche plus le « résident de la république » (Bashung) français du tsar élu de toutes les Russie que du président américain dont le pouvoirs semblent bien minces faces à ces caricatures.


Là où la France ne peut résolument pas prétendre être une démocratie moderne, c’est sur le plan législatif. Selon les sources du « MONDE » (cf tableau publié ce jour), journal qui n’est pas de droite, on comprend mieux le propos .

PS et alliés « utilisables » : 34,4%

UMP et  alliés « utilisables » 34,6%

Front de gauche : 6,8%

Front national : 13,7%

Avec ce résultat, le PS a de fortes chances d’avoir la majorité absolue au l’Assemblée nationale alors qu’en pourcentage elle est minoritaire. Le plus choquant avec le système en place, et soigneusement maintenu par les tenants de l’Exécutif, est que plus de 13,7% n’auront, au mieux que 2 députés alors que 6,8% du FG, toujours selon les projections, en auraient entre 12 et 17. Cela sans parler d’EEV qui, avec 5,7% de suffrages, pourrait avoir entre 10 et 15 sièges !!!!

A ce tarif-là c’est de la médiocratie pas de la démocratie !

La raison de cette violation majeure repose sur un seul facteur, l’absence de proportionnelle dans ce type d’élection.

Autant la majoritaire s’impose pour l’élection présidentielle autant elle ne peut que conduire à de graves et sérieuses dérives dans l’élection du parlement.

Avant de vomir sur la Suisse, comme ses dirigeants aiment à le faire, le peuple français serait bien inspiré de « s’indigner » contre ce système qui ne peut que faire le lit du parti présidentiel. Cette situation est encore pire depuis que le piètre Jacques Chirac a eu la très mauvaise idée de faire coïncider les deux élections.

Un petit mot à l’égard de la presse locale qui semble emboucher les trompettes de la renommée socialiste et qui tombe dans le panneau des agrégats pour livrer un résultat trompeur en pâture au « bon peuple » qui le gobera sans autre. C'est tout le problème de l'indépendance et de la pluralité de la presse en Suisse qui se manifeste à nouveau de façon assez criante.

Merci à celles et ceux qui, quotidiennement sans être des professionnels de la politique, militent pour que la Suisse reste et demeure une vraie démocratie !

Législatives 2012 : les résultats du 1er tour

Le Monde.fr | 10.06.2012 à 22h45 • Mis à jour le 10.06.2012 à 22h45

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/06/10/legislatives-2012-les-resultats-du-1er-tour_1713959_823448.html

Estimation (en %) des résultats de chaque parti politique

  • PS / Parti radical de gauche / MRC / DVG : 34,4%
  • UMP / NC / Parti radical valoisien / Alliance centriste / DVD : 34,6%
  • Front national : 13,7 %
  • Front de gauche : 6,8 %
  • Modem : 1,7 %
  • Europe Ecologie - Les Verts : 5,7 %
  • Extrême gauche : 1 %
  • Divers extrême droite : 0,2 %
  • Autres (Divers / Divers écologistes / Régionalistes) : 1,9 %

Participation : 57,1 %


Projection (en sièges) des résultats de chaque parti politique

  • Gauche parlementaire : 310 à 356 sièges
    • PS / DVG : 275 à 305 sièges
    • Parti radical de gauche : 10 à 14 sièges
    • Mouvement radical et citoyen : 3 à 5 sièges
    • Europe Ecologie - Les Verts : 10 à 15 sièges
    • Front de gauche : 12 à 17 sièges
  • Modem : 0 à 3 sièges
  • Droite parlementaire : 224 à 261 sièges
    • UMP / DVD : 205 à 235 sièges
    • Nouveau Centre / Alliance centriste : 15 à 19 sièges
    • Parti radical valoisien : 4 à 7 sièges
  • Front national : 0 à 2 sièges

08:48 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | |

Commentaires

"Tous ceux qui ont les yeux un peu ouverts savent déjà que le terme démocratie ne peut s’appliquer à la France qu’en faisant de sérieuses entorses au principes républicains." ignorez-vous donc que démocratie et république sont 2 notions parfaitement différente qui peuve tout à la fois coexister, mais aussi ne pas le faire tout en restant fidèle à leur définition? l'espagne n'est-elle pas une démocratie? le royaume uni?

Écrit par : matthieu | 11/06/2012

La France est une démocratie exceptionnelle. C'est à dire que c'est théoriquement le plus grand nombre qui décide mais qu'il y a toujours des exceptions pour certains et que ces exceptions sont tellement nombreuses que le vote du plus grand nombre n'a plus de valeur. C'est une forme d'insoumission au pouvoir. En fait les français sont des royaliste de gauche ou de droite selon les élections toujours prêts à renverser le roi. Ce qui uni les français c'est qu'ils croient tous avoir inventer la démocratie mais en fait il ne savent pas ce que c'est. C'est aussi ce qui fait le charme de la France avec la bonne bouffe et les grèves.

Écrit par : norbert maendly | 11/06/2012

En France on élit son dictateur.
D'ailleurs les gens n'y croit plus et cela se voit dans les taux de participation.

Écrit par : bol chantant | 11/06/2012

Bol chantant, on voit que vous n'avez jamais vécu sous une dictature. Une vraie. Quant aux remarques sur le taux de participation, il reste en France (une fois tous les six ans) nettement supérieur à celui de n'importe quelle élection ou votation en Suisse mais il est vrai que le peuple s'exprime 6 fois par an.

Écrit par : Made in France | 11/06/2012

Bon, après le 1er tour il semble que le PS aura la majorité et que la France aura un gouvernement de gauche comme le Portugal, la Grèce et l'Espagne ! Un grand et magnifique avenir !! Le retour de manivelle fera très mal !

Écrit par : Yvan Descloux-Rouiller | 11/06/2012

"D'ailleurs les gens n'y croit plus et cela se voit dans les taux de participation.": vous pouvez rappeler le taux moyen de participation en suisse???

Écrit par : matthieu | 11/06/2012

Il n'y a plus qu'à attendre quelques petits mois et le prochain pays au porte de l'UE pour une aide financière afin de sauver ses banques sera la Fran..an..ce, oui mon Général!

Et alors ce sera le début de la fin, et il n'y a plus qu'à espérer que les Allemands ne se montrent pas trop agressifs!

Quand au peuple français ils auront tout fait pour en arriver là....alors ils paieront le prix fort pour leur stupidité.....Normal!

Écrit par : Corélande | 12/06/2012

Votre association des termes "président" et "roi" est excellente. D'ailleurs, de Gaulle qui a instauré la 5ème république n'était-il pas représenté dans la presse par des caricatures de Louis XIV ?
Et l'Elysée n'est-il pas un petit Versailles avec toutes ses dorures et ses salons royaux ?
Et le train de vie de l'Etat français n'est-il pas royal ?
Mais pour revenir au terme "démocratie", je dirai que celle-ci est une "démocratie totalitaire"? Et pourquoi ? Simplement parce que le peuple n'a que 2 droits :
1) Elire ses représentants
2) Puis, constatant les dégâts, il ne peut plus que manifester ou faire grève.
Vu de l'extérieur cela nous fait penser que les français sont râleurs. Ben oui, ils le sont, mais dans de telles conditions et depuis tant de décennies (plus de 50 ans de totalitarisme) comment faire autrement ?

Écrit par : Lambert | 25/08/2012

Les commentaires sont fermés.