14/11/2012

Les puritains a l'assaut du "chateau Petrus"

Pour ceux qui l'auraient oublié le temps d'une campagne electorale, l'amerique officielle est restee tres tres puritaine, les cercles WASP et bostoniens influents viennent de se rappeler au bon souvenir de la nation en provoquant la chute du gardien supreme de la citadelle de Langley. Bien que tres respecte pour ses actions sur les terrains de guerre ou il a ete deploye, ses escapades d'alcove, pourtant bien insignifiantes sous nos latitudes, lui ont valu de goûter au siege ejectable bien qu'il ne vienne pas des rangs de l'Air Force.


Dans la foulée, et plus curieusement, le futur patron de l'OTAN a lui aussi decouvert les affres des debordements de la vie privee dans le registre de la fonction.

Ces deux evenements meritent un petit rappel historique des orirgines de la migration vers le Nouveau Monde depuis l'Angleterre du XVIIe.

Les pilgrims, premiers migrants dès 1620 (Mayflower) debarques au port de Plimouth (actuellement Plymouth), avaient ete "gentillement" exiles en raison de leur vision trop extreme du rapport a la religion. Ils sont meme alles jusqu'a pendre une femme Quaker(dont le fondement est a l'oppose de celui des puritains avec une separation claire entre Etat et religion)  du nom Mary Dyer le 1er juin 1660 au motif qu'elle avait ose critiquer les loi de l'Etat du Massachussetts, tenu par les puritains.

Ainsi donc la tradition de cette vision ultra stricte ne date pas de l'instauration du "politiquement correcte" debarque dans le milieu des annees soixante, il fait partie des genes americains.

D'ailleurs la polemique autour de l'appartenance religieuse du president Obama a bien montre a quel point ces milieux sont dangereux. Ce n'est pas pour rien qu'a l'occasion du bal donne la semaine qui a precede l'election, et auquel assiste toute la gentry, Le president Obama a plaisante sur le prenom de "Mitt" Romney qui est en fait son second prenom en disant "I wish I could use mine" J'aimerais bien pouvoir utiliser le mien (Hussein).

Ce qui est le plus preoccupant dans cette double affaire Petraeus/Allen, c'est que ces milieux sont capables de faire chuter  des personnalités qui, sur le plan de leur fonction, sont d'une integrite reconnue de tous.

On aimerait bien que ces ultras aient la meme rigueur lorsqu'il s'agit de defendre les americains moyens qui souffrent des exces des milieux affairistes qu'ils soient texans, californiens ou new-yorkais. Mais comme ils financent largement ces "chappelles", il y a bien peu de chance pour que cela arrive.

La finalite de tout cela est qu'un Etat qui est, au fond, a la solde d'extremistes est une Etat dangereux car sa propension aux guerres de croyants reste intacte alors meme que ses citoyens n'ont nul besoin de canons mais de pain.

 

14:05 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.