17/12/2012

Lettre ouverte à Monsieur Jean-Marc Ayrault, le Premier ministre de la France

 

Monsieur le Premier ministre, vous avez ouvert une polémique en traitant de minable l’un de vos concitoyens. En cette année du tricentenaire de la naissance du plus illustre des Citoyens, Genevois de naissance comme de cœur, Jean-Jacques Rousseau, il est nécessaire, non de vous rappeler à l’ordre, vous aimez trop le désordre, mais de revenir sur le plus important des principes du contrat social, le rapport de confiance. Aussi bien celui qui lie les citoyens entre eux que celui qui lie les élus envers le conseil général, autrement dit le Peuple, seul Souverain en démocratie.


 

La constitution genevoise, que le Souverain vient de renouveler le 14 octobre dernier, énonce, en son article 2 déjà, un principe auquel il me semble que vous êtes totalement étranger « La Souveraineté réside dans le Peuple, qui l’exerce directement ou par voie d’élection. Tous les pouvoirs politiques et toutes les fonctions publiques ne sont qu’une délégation de sa suprême autorité ».

En termes clairs cela veut dire que vous n’avez strictement aucune légitimité à traiter ainsi un de vos concitoyens (mandant) puisque que vous n’en n’êtes que le modeste mandataire(en théorie du moins la perception des ministres étant bien entendu fort différente)

Tout comme Rousseau je suis Citoyen de Genève, comme je suis très fier d’être le petit-fils d’un français mort sur le champ de bataille de la Marne en 1914. A ces deux titres, et parce que cela relève de la déclaration des droits et des devoirs du citoyen écrite par Rousseau bien avant 1789, je suis légitimé à vous invitez à respecter celles et ceux qui n’envisagent pas les choses de la même façon que vous.

Monsieur Depardieu ne vous insulte lorsque vous piétinez la démocratie en donnant les forces de l’ordre contre des manifestants pacifiques qui s’opposent à la destruction de l’espace naturel de la forêt des Landes. Il aurait pourtant pour le faire !

Pas d’avantage M. Depardieu n’a insulté les ministres et chefs d’Etat français successifs qui ont agit en receleurs de données volées à des banques suisses, alors que cela est manifestement pénalement relevant.

Vous voyez M. le Premier ministre, il y a pas mal à balayer devant votre porte avant de vous lancer dans ce qu’il y a de pire pour un gouvernant, le manque de respect pour ceux qui composent le Contrat Social dont il a la responsabilité.

Votre entourage, par la voix de votre ministre de la culture, a dit que c’est un honneur de détenir le passeport français. C’est peut-être vrai, mais alors pourquoi laisser siffler la marseillaise qui en est l’expression chorale ? Pourquoi laisser autant de personnes profaner la liberté qui fut pourtant le fer de lance de celles et ceux qui ont renversé la monarchie ?

Pour toutes ces raisons M. le Premier ministre je vous invite à présenter des excuses à M. Depardieu et, à travers lui, à toutes celles et ceux qui ne voient pas nécessairement la république comme des montagnards ou des girondins qui, par haine de leurs prochains, n’ont entrainé dans leur sillon que le sang de la partie pour son plus grand malheur.

Si Premier ministre, est au-dessus des propos du café du commerce c’est pour rassembler et diriger et non pas pour éveiller les haines et diviser.

Laissez cela à ceux qui, aux deux extrêmes de votre échiquier politique, n’ont que ça à faire valoir pour exister.

Vous valez largement mieux que cela.

 

Respectueusement,

Patrick-Etienne Dimier, Citoyen de Genève

membre de la Constituante genevoise 2008/2012

 

12:05 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci pour votre lettre au 1er ministre. Malheureusement elle ne lui parviendra pas, à moins que le correspondant de la TG à Paris ne la reprenne dans une feuille de chou franco-française!

Mon cousin s'est fait amender récemment pour excès de vitesse (+1km/h), je vous passe la lettre qu'il a envoyée à l'administration française:


Bonjour,

J’ai reçu ce jour votre contravention au code de la route( 51km/h au lieu de 50km/h).Je me suis aussitôt empressé de la payer par Internet.


Je souhaitais par ce geste vous montrer mon attachement et répondre ainsi à votre besoin urgent de finances publiques.

Je ne discute pas l'intervention des forces de police qui ont, j'en conviens, tout à fait raison de se prostituer ainsi au bord des routes plutôt que de veiller au maintien de la sécurité dans les banlieues où chacun sait par ailleurs, qu'il ne s'y passe jamais rien ...


L'immigration massive à laquelle vous soumettez notre pauvre pays a, je sais, un coût exorbitant et je suis convaincu que ma modeste contribution de 90 euros permettra aux petits protégés de l'état de profiter un peu plus de la CMU et de toutes les autres aides sociales que vous leur dispensez fort généreusement.


Le retraité que je suis, comprend que cette modique contribution de 90 Euros est un effort indispensable pour permettre à tous ces malheureux qui n’ont pas eu, comme moi, la chance de travailler toute leur vie d’artisan pour toucher une retraite modeste, de recevoir une Allocation Temporaire d’Attente bien meilleure que ma retraite.

Ces malheureux ont eu, il est vrai, d’énormes frais pour payer le passeur qui les a illégalement amenés dans notre pays. Ce n’est donc que justice que nous participions à leur intégration et payions aussi les derniers petits dégats de la ville d'Amiens.

Pour le cas où vous n'utiliseriez pas ma contribution à cet effet, j'imagine que vous l'affecterez au paiement de la C5 hybride de François II "le Normal", vous savez celle à 780.000€ à cause du blindage. C'est vrai que la C6 qui était déjà dans le garage au départ de Sarko était trop vieille avec ses 18.300 km !

Au fait, ma caisse à moi, dangereux contrevenant de la route, affiche déjà 118.000 km et je ne peux pas la remplacer à cause de Bercy qui a besoin du pognon pour remplacer celle du "normal"


Ou alors, pour payer dame Tobira qui accepte que des étrangers se torchent avec le drapeau français devant les objectifs des journalistes hilares.

Heureusement qu'on est là pour payer une ministre aussi compréhensive et fière d'être française.


PS : Me prévenir s'il vous plaît lorsque vous lancerez la souscription pour le renouvellement de la garde robe de la concubine, je repasserai devant le radar pour avoir le privilège de verser 90€.


un CON-tribuable "normal".

Écrit par : De par Dieu pour les autres | 17/12/2012

Vous oubliez une chose cher Monsieur, la France n'est pas une démocratie mais une monarchie élective. Vous avez une vision romantique de la révolution. En réalité ce n'était qu'un prétexte pour des fous de prendre la place d'un homme raisonnable au seul motif qu'il était roi.

Depuis 1793 l'histoire de France n'est qu'une succession de gens perclus d'ambition ou d'une déplorable bassesse. Deux échappent à cette fatalité. Clemenceau et DE GAULLE. Et encore car c'est au second que l'on doit le système actuel dont les français feraient bien de se distancer.

Merci quand même de vous préoccuper de notre sort. Sur plan démocratique le vôtre est enviable.

PS: merci de vous relire car ces fautes de frappes ne collent pas avec la qualité du fond de votre excellent texte.

Écrit par : Thibault de St Romain | 17/12/2012

votre billet a le mérite de rappeler que la démocratie exige que les citoyens s expriment et ce pas une fois tous les 5 ou 6 ans abandonnant tout pouvoir et laissant à d autres le soin de décider ce qui est juste, de ce qui doit être dit ou pas.... ici ce 1er ministre n a pas sans aucun doute la hauteur de vue nécessaire à l endroit de G. Depardieu: Comme les belges le font valoir, le départ des artistes et autres n est pas le fait de la Belgique mais bien de conditions créées par la politique française menée.

Écrit par : denot | 17/12/2012

@Con-tribuable
J'ai pris une amende de Frs 250.- pour un dépassement de 7 km/h... à Genève
J'ai payé sans demander à notre pitoyable conseiller fédéral en charge des armées, accesoirement président la confédération l'an prochain, quelle part de quel gripen cela contribuerait à payer.
A vous lire, je dois être anormal.
Mais au moins je reconnais que personne ne m'a forcée à dépasser la vitesse maximale, ce qui semble vous échapper, Monsieur le Con tribuable!.
Par contre je salue la perspicacité qui se dégage de la première syllabe de votre signature.

Écrit par : Hannot | 17/12/2012

Si Depardieu est devenu millionnaire, c'est bien parce que son talent a été reconnu dans un des deux ou trois pays du monde où l'on peut devenir millionnaire en tant qu'acteur. Ce n'est pas en Belgique, ou en Suisse, que cela aurait été possible.

C'est bien dans ce pays où des millions de smicards sont allés voir ces films et les ont aimés : en France !

Pays démocratique où la majorité a choisi un gouvernement de gauche en connaissance de cause. Ce gouvernement a décidé d'augmenter la fiscalité de ceux qui ont les moyens de contribuer un peu plus, car grâce à l'argent qu'ils ont gagnés, ils bénéficient d'une vie agréable et peuvent sans se priver, participer au redressement du pays de tous ces gens qui ont, petit à petit, bâti leurs fortunes !

Les exilés fiscaux, qui profitent du système, et de ces failles, en se procurant de solides revenus dans des pays à haut niveau de vie, puis en déplaçant leurs adresses fiscales sous des cieux plus cléments, sont loin d'être des minables, bien au contraire, mais leurs agissements peuvent assez logiquement être qualifiés de ce terme !

Écrit par : Gérard GAUDET | 17/12/2012

excellent mais qui va amener cette lettre dans un journal Français !

Écrit par : masoif | 18/12/2012

les propos sont très biens mais, le P.S visant la concubine est de trop, ne lui en mettez pas plus. Elle est déjà déchue de ses droits maternels ! Attaquez vous à tous ses ministres triés sur le tard ( tous condamnés pour diverses raisons et certains encore avec les mains pleines de sang ! ) J'ai passé un moment agréable à vous lire merci.

Écrit par : masoif | 18/12/2012

Le 1er Ministre a dit exactement: " ce que fait Depardieu est assez minable". Il juge un acte, pas la personne. Nous avons tous, à un moment de notre vie, fait quelque chose de minable; cela ne fait pas de nous des minables parce que nous avons aussi fait des choses bien, par exemple pour Depardieu jouer au cinéma des rôles que nous avons admirés.

Écrit par : TEDUAM | 18/12/2012

excellente lettre de Con-tribuable normal, et cela permet d'évacuer.
Quant à M. Dimier, sa lettre est aussi bonne, dommage pour les fautes de frappe, merci de mieux relire à l'avenir

Écrit par : Petrucci | 18/12/2012

Bonjour,

Petit bémol : vous ressassez un contrat social que justement Gérard souhaite résilier unilatéralement - tout en en gardant les bénéfices.

Cordialement.

Écrit par : Yohan | 18/12/2012

Très pertinent dommage que l'empressement vous ai écarté de la relecture pourtant nécessaire ce qui pourrait conduire quelques incultes à critiquer le fond qui est juste et bien posé, veillez-y vous nous avez habitué à mieux coté orthographe.

Écrit par : Denis Passerat | 20/12/2012

Les commentaires sont fermés.