30/05/2013

IMPEACHMENT

 

Si notre système d'élection était fondé sur la défense du pays et de ses valeurs au lieu d'être sur le profit à n'importe quel prix, notamment de n'importe quelle concession, il comprendrait une procédure d'impeachment.

Ce n’est pas le cas, les conseillers fédéraux en place sont ceux qui défendent le mieux les lobby les plus puissants, dont la banque zurichoise qui a les mains de le cambouis le plus épais de notre histoire.

Lire la suite

14:27 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

29/05/2013

ACCORD DE LIBRE ECHANGE EN OMBRE CHINOISE

 

Celles et ceux qui croyaient encore en l’innocente participation de l’industrie suisse alémanique au conseil fédéral en sont pour leurs frais. L’accord que nous a rapporté le sieur Schneider-Amman de Pékin ressemble plus, pour la Suisse, au traité de Versaille qu’à la signature de l’armistice de 40 !

Cette référence car nous assistons, du moins en surface, à une capitulation de plus de ce gouvernement qui, à l’image de celui de Pétain, est prêt à vendre le pays à l’encan, pour le profit d’un très petit cercle, toujours le même, celui des mafieux de la Banhofstrasse.

Il n’y a guère de doute qu’en acceptant une accord aussi déséquilibré que celui que Schnieder-Amman a ramené triomphalement dans ces valises et du même acabit que celui que Daladier avait rapporté de Munich.

Lire la suite

18:29 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

15/05/2013

HOLLANDE OU LE BAL DES VENTS PIRES

J'ai reçu ce poème anonyme qui mérite largement d'être publié.

Si l'auteur le souhaite, je ne peux que l'inviter à se manifester, c'est de la bonne poésie pamphélaitre comme le XVIIIe et XIXe aimaient à en produire et que le XXIe ne parvient pas même à reproduire.

Lire la suite

17:40 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

08/05/2013

L'ARROGANCE FRANCAISE

 

Je reproduis ci-dessous le billet du conseiller national Fati Derder que je remercie au passage de l'avoir publié.

 

Si vous y ajoutez la déclaration de l'ineffable Moscovici qui a osé dire qu'entre terme de fiscalité avec la Suisse il faudra faire preuve de plus de pédagogie, vous aurez compris l'étendue de cette suffisance et la profondeur abyssale de la mécréance de cette classe politique française qui, à elle seule, justifie que nous suspendions toute discussion fiscale avec ce pays.

 

Pour cela il faut du courage est c'est malheureusement la denrée la plus rare au conseil fédéral actuel.

 

 

Lire la suite

17:25 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |