13/11/2013

ANTONIO HODGERS EST-IL UN PION PLR?

L'examen détaillé des votes publiés par notre hôte souligne de façon très flagrante le lien de parenté électorale entre le PLR et le seul rescapé Vert. Sans parler de la rose qui est elle aussi largement parfumée par les amis de Firmenich par un report tout aussi curieux des votes PLR.


En effet Monsieur Hodgers a bénéficié du report de 4933 voix en provenance du PLR. Reste à savoir si ces reports sont plutôt L que R. L'histoire personnelle de l'intéressé conduirait plutôt à pencher pour le R puisqu'il semblerait que ce report massif est la suite logique de l'amitié liée avec le premier de la classe alors qu'il siégeaient ensemble au parlement des jeunes, c'est à dire il n'y a pas si longtemps!

A titre personnel, je ne vois là rien de mal, tout au contraire, il me semble plutôt bénéfique que des gouvernants se connaissent et s'apprécient. C'est un gage de stabilité gouvernementale et dieu si Genève en a besoin à la sortie d'un législature que l'on dira en demi teinte, pour respecter les sorties involontaires de l'équipe précédente.

Il est d'ailleurs tout à fait intéressant d'examiner les destins croisés de ce trio Kunzler/Rochat/Hodgers. C'est de la vraie horlogerie de précision.

On remonte bien le mécanisme pendant l'année qui précède et on laisse filer le chrono qui, cruellement égrène les secondes qui rapproche du premier temps intermédiaire, l'étape 1 du 6 octobre 2013. Le résultat est impitoyable, Kunzler est éliminée avec un résultat catastrophique. De son côté dame Rochat bien entrainée aux courses de fond parvient à reste dans le peloton de tête et fait donc illusion. Commence alors le 3'000 steeplechase, et les obstacles nécessairement absents du premier tour pour ne pas attirer l'attention sur le piège se dressé. Au soir du 2e tour, les résultats sont là dans toute leur froideur, Hodgers que personne n'a vu remonter depuis le fond arrive 5e et Dame Rochat 9e par la conjonction des traçages de son camp et le report massif des votes R sur le camarade de jeu du 1er de la course.

Guitry disait "protégez-moi de mes amis mes ennemis je m'en charge". Il faut croire que Dame Rochat a été trop libérale dans ses consignes et pas assez radicale dans sa campagne.

En politique il est très rare qu'on serve la soupe gratuitement. On peut donc se demander ce que cette victoire verte manifestement oblitérée "Fazy" va générer de compromis. La première réponse viendra lors de l'annonce de la répartition des marocains, leurs tailles et surtout leurs contours. La seconde sera certainement le discours de St Pierre.

Reste à se demander si cette victoire apparente du PLR ne porte pas en elle-même les gênes d'une sécession entre sudistes, conservateurs-libéraux et nordistes, progressistes-radicaux.

A moins d'être totalement sonnée dans son coin de ring politique, on peut légitimement douter que le bastion libéral de Champel reste longtemps inactif. On pourrait même, légitimement, penser qu'une dissidence est en cours pour faire renaître le vrai courant libéral historique genevois.

Reste à savoir si ce noyau saura remettre en selle ses grognards et les vétérans qui ont si vaillamment combattu à Valley Forge, lorsque LAFAYETTE & WASHINGTON passaient les troupes en revue durant le terrifiant hiver de 1777!!

 

 

00:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.