10/01/2014

DELIT D'OPIN(Y)ON

Je viens d'entendre, à Forum RTS1, le discours politique le plus absurde depuis fort longtemps. Malheureusement il ne vient pas du voisin UE mais du voisin confédéré, NYON!

Cette bourgade qui, sous l'empire romain portait le fier patronyme de Colonia Iulia Equestris, l'une des plus grosse forteresse de la région, semble être atteinte du syndrome "Dieudonné".

Est-ce son jumelage avec la sainte Drôme qui fait que ses édiles de s'enrhument par ce que la république voisine éternue, telle est la question.


En écoutant ce brave Monsieur, Olivier Mayor, j'avais la vilaine impression d'écouter l'un de ces maires français qui tremblent lorsque les princes de la république fantoche voisine mettent en œuvre l'artillerie juridico-administrative chargée d'exécuter l'une des plus basse tâche en démocratie, museler le peuple!

Il est totalement irréel d'entendre un élu suisse venir nous dire qu'une décision d'une autorité administrative française peut avoir une incidence ici!

Est-ce une réminiscence de la tutelle bernoise qui ressurgit? Il est certain que le bon Major Davel doit y perdre son latin, à défaut de la tête celle-ci lui ayant été retirée, précisément par un occupant voulant le priver de sa liberté de parole!

J'espère bien que le staff juridique de l'artiste, plutôt expérimenté et doué, ne laissera pas passer une telle bouffonnerie.

Le TF s'est exprimé sur ce sujet, il est donc clos.

La souveraineté de notre pays, pour autant que ce terme ait une portée pour ce monsieur et ses acolytes, commande de ne pas varier et de, comme l'a fort bien exprimé Me Barillon l'autre jour sur RTS1, juger sur pièce.

On a supprimé le délit de faciès sur la voie publique, ce n'est pas pour le réintroduire dans les salles!

Que cet artiste ne réponde pas aux canons usuels, cela me semble certain. Que son humour ne soit pas d'une extrême finesse, soit, mais il n'est certainement pas plus gras que certains de ses collègues dont les propos ne dépassent que rarement le dessus de la ceinture.

Cette affaire est une énorme intox d'un gouvernement totalement à la remorque et dont le président pense plus à ses affaires d’alcôve. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il reste dans l'anti-chambre de la vraie politique

20:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.