14/03/2017

LA FRANCE PASSE DE LA REPUBLIQUE à LA RAIE PUBLIQUE

Suite à la mise en examen de François Fillon, on ne peut qu'être atterré de voir  un Etat qui aime à se pavaner dans les hits de classement mondiaux des démocraties, tomber aussi bas!

Non seulement on touche le fond en matière d'ingérence entre les pouvoirs mais encore, en laissant faire le PNF, sa création, le résident du rez public nous prouve qu'il a la volonté d'influencer l'élection présidentielle à laquelle il n'a pas eu le courage de participer.

Il convient de rappeler ici que, contrairement à ce que laisse accroire la presse, TDG comprise, le PNF n'est pas, au sens du droit applicable dans l'UE, une autorité judiciaire à proprement parler.

Il en découle logiquement que celles et ceux qui y exercent sa direction ne sont pas des magistrats mais des Hauts fonctionnaires, sans aucune légitimité pour procéder à une mise en examen.


Désormais, en Hollandie, il n'y a plus de séparation des pouvoirs et, plus grave que tout, ces pouvoirs n'ont plus d'indépendance. C'est pourtant, selon SEYES, la condition nécessaire pour que l'on puisse admettre une réelle séparation des Pouvoirs.

En Hollandie, actuellement, le roi élu dispose des mêmes pouvoirs que LOUIS XIV, le soleil en moins!


L'ensemble de celles et ceux qui participent à cette mascarade sont coupables de collusion, l'une des infractions les plus graves dans une démocratie qu'ils ont, dyslexiques qu'ils sont, transformée en médiocratie,

16:39 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

07/03/2017

LA FRANCE EST-ELLE ENGAGEE DANS UNE ELECTION PRESIDENTIELLE OU UNE ERECTION PESTILENTIELLE ?

Outre le fait que tout est organisé, soigneusement comme une bombe à retardement planquée dans un bagage en soute dans l’aéronef « républicain », il convient de se poser la question de savoir qu’elle est la finalité de ce bazar ?

En apparence c’est une action « mains propres » à la française. Sur le fond c’est très bien et out le monde applaudi, les vrais républicains en tête.

Malheureusement il y a un sacré différence entre le flacon, d’apparence séduisante et le poison qu’il contient qui, lui, pourrait être fatal à la République.

Quelle peut donc bien être cette réalité sous-jacente au visible ?

Comme toujours dans les luttes de pouvoir, et dans les romans d’Agatha Christie, il faut trouver à qui profite le crime puisque de crime il s’agit bel et bien.

Lire la suite

11:16 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |