LE LEMAN EXPRESS OU LA FARCE DE LA POLITIQUE DE MOBILITE

Hier nous avons assisté à la mise en service, partielle, de cette très importante infrastructure à grands renforts de discours officiels. Notons que si du côté suisse, toutes les personnalités ont répondu « présent », l’échelon le plus élevé du côté français était aux abonnées absents. Voilà qui en dit long sur l’état d’esprit qui règne à Paris dans la « maison royale de Jupiter ».

Heureusement que la région avait délégué son président Laurent Vauquier dont le discours a été sans ambiguïté. Il faut maintenant espérer que ce discours, très enthousiaste et positif pour le Pays Genevois, sera suivi d’actes concrets. Notamment sur deux infrastructures importantes à l’échelle régionale. La remise en état de service, nécessaire, la ligne ferroviaire qui longe le jura entre Bellegarde et Divonne-les-Bains et, en appui pour alléger le très lourd trafic routier individuel, la création immédiate d’une ligne à haut rendement de service entre St Genis qui et le CERN.

Sur le plan cantonal, nous ne pouvons que nous étonner de l’incompréhensible posture des VERTS, du PS, du PLR, du PDC qui se sont opposés à la proposition de votre serviteur qui avait pour but d’imposer le co-voiturage aux usagers pendulaires qui, à 92,2%, voyagent seuls à bord de leurs véhicules.

Cette posture est d’autant plus absurde que le meilleur moyen de rabattre ce trafic pendulaire dont la pollution est monstrueuse, est bien entendu de pénaliser l’usage seul à bord de la voiture. Mais il est vrai que ces partis, qui sont capables de conclure des alliances contre nature pour le seul exercice du pouvoir.

Cette posture d’enrayement des initiatives visant à limiter lourdement le trafic pendulaire est non seulement idiote, mais elle va à contre-sens de la lutte contre le réchauffement climatique dont les VERTS se gaussent si volontiers.

Ces Verts d’opérette sont, comme le PSG, sortis de leur ligne de fond pour passer à la simagrée populiste ou plutôt péroniste référence à leur chef de file !

Lien permanent 4 commentaires

Commentaires

  • "Ces Verts d’opérette sont, comme le PSG, sortis de leur ligne de fond pour passer à la simagrée populiste"


    Mais tout à fait !

    Et puisque le PSG internationaliste a collectivisé le "Léman Express", je propose que nous en fassions don aux français qui manquent de trains et dynamations les tunnels de la contagion.

    Et que nous "taggions" selon l'appel de Sylvain Thévoz les véhicules arborant des plaques françaises circulant dans le canton.

    http://commecacestdit.blog.tdg.ch/archive/2019/12/13/mon-dieu-on-a-touche-au-train-303096.html

  • Cette inauguration a été une gabegie. Les grévistes français ont paralysés le coté français.... Mais côté suisse la gauche genevoise était bien à l'inauguration. Pas de réaction sur la grève. L’internationalisme socialiste se perdrait-il?

  • "la proposition de votre serviteur qui avait pour but d’imposer le co-voiturage aux usagers pendulaires"
    "le meilleur moyen de rabattre ce trafic pendulaire dont la pollution est monstrueuse, est bien entendu de pénaliser l’usage seul à bord de la voiture"

    Voilà deux phrase qui relèvent plus de la dictature que de la démocraties et qui en disent long sur votre vision de notre société-

    En effet, en voulant imposer puis pénaliser, vous nous démontrez, tels les pires marxistes, votre conception particulière des libertés individuelles.

    Dieu merci ni vous ni votre parti vous ne serez jamais au pouvoir.....

  • Cher Diego,
    Lorsque les usagers persistent à vouloir, contre l'intérêt général manifeste et en violation de la Consitution qui nous garantit le droit à une "environnement sain", à venir seuls à bord de leur voiture (à 92,2% d'entre eux), il ne reste gurèe que la coercition.
    Je me pose donc la question de savoir qui est le dictateur dans votre esprit, celui qui pollue massivement ou celui qui, faute d'y oarvenir autrement, impose le co-voiturage.
    Je vous laisse à cette réflexion qui semble dépasser votre saine compréhension de la problématique. La seule chose que je peux souhaiter, c'est le transfert modal massif vers le Léman Express. Qui vivra verra. Pour l'heure je constate avec énormément de regret que les employés de Lémanis, société bi-nationale, ont pris le Léman-Express en otage. Ça c'est de la dictature!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel