• GUERRE DES TRANSPORTS: L’ORANGE PASSE AU VERT

    Nous avons déjà eu l’occasion de le constater avec l’affaire de la boucle ferroviaire, l’arrivée du ingénieur à la tête de ce département ne prévaut pas le bons sens paysan du locataire précédent. Dans les deux cas, c’est la haute administration de ce département qui mène le bal.

    Dans le cas précédent, il y avait peut-être, je dis bien peut-être, une explication. Les lacunes techniques du ministre qu’il fallait, paraît-il palier. Toutefois, l’habileté qu’il a démontrée tout au long de la difficile négociation qui a permis d’aboutir à la LMCE tend largement à démontré qu’à défaut de connaissances techniques, son bon sens paysan comblait plus que largement ses prétendues lacunes.

    On connait tous la suite. Avec une férocité, que seuls les partis de l’Entente peuvent revendiquer, on a savonné la planche du paysan pour provoquer sa défaite. Le résultat c’est qu’on a remplacé un homme pétri de bons sens par un spécialiste hautement qualifié mais politiquement inopérant.

    Lire la suite

    Lien permanent 11 commentaires
  • LES CITOYENS DOIVENT ÊTRE CONSULTÉS EUX-SEULS PEUVENT CHOISIR ENTRE LA BOUCLE FERROVIAIRE ET LE CORNAVIN-VIRUS 2050

    Le regretté Rolin Wavre a déposé un Projet de Loi (PL12525) visant à octroyer un crédit d’étude de la boucle ferroviaire reliant Cornavin-Cointrin et Genthod. Il m’a fait l’honneur de m’y associer et j’en suis aujourd’hui le défenseur avec mes collègues du groupe parlementaire MCG.

    Contrairement à  ce que font accroire les milieux dits environnementaux qui militent pour un abaissement de la pollution urbaine ainsi que les CFF et l’administration cantonale, le choix entre une gare souterraine et la boucle n’a jamais été soumis au Souverain. Il est donc mensonger de prétendre le contraire, ce que font ces milieux.

    La Commission des travaux vient de refuser l’entrée en matière sur ce PL. Désormais seul le MCG le soutient au niveau parlementaire.

    Deux raisons font que nous le soutenons. La première est que nous ne sommes liés à aucun lobby, ce qui n’est manifestement pas le cas en face. La seconde est que nous sommes les seuls, dans cette affaire, à vouloir faire respecter notre démocratie et non des intérêts collatéraux. Comme toujours le MCG, ici par ma voix, estime que de tels investissements doivent être soumis au Souverain. Le MCG, contrairement à la gauche embourgeoisée, estime que dans notre démocratie, les choix qui portent sur des milliards et des infrastructures d’une telle importance, c’est au Peuple d’en décider par votation populaire.

    Lire la suite

    Lien permanent 5 commentaires